Fabriquer ses meubles avec des matériaux locaux : le DIY en réalité augmentée pour les nuls

shaperorigin.jpg

Non, il ne suffit pas d’être l’heureux propriétaire d’une scie et d’une visseuse pour être capable de fabriquer une chaise, une bibliothèque, un cadre photo ou une table. Le moindre arrondi ou l’angle parfait peuvent vite se transformer en enfer total. Sans compter le plan de découpe qui anticipe toutes les astuces d’assemblage. Alors que fait-on pour satisfaire nos besoins quand nos moyens ne permettent pas de faire appel à un artisan qui donne dans le sur-mesure ? On se fournit dans ces chaines qui proposent des produits bons marchés, fabriqués à l’autre bout du monde avec une empreinte carbone effrayante.

La société Shapertools basée en Californie compte bien corriger cet état de fait avec son Shaper Origin. Utilisant la réalité augmentée, ce petit robot de la taille d’une machine à expresso découpe le bois, le plastique et certains métaux selon un plan téléchargée dans la machine ou même simplement dessiné sur son écran. Il suffit de le guider plus ou moins précisément sur le tracé qu’il affiche, il se charge du reste en se positionnant dans l’espace grâce a des adhésifs disposés sur le plan à découper.

[embed]https://youtu.be/Xo0CiJjTGJE[/embed]

Outils mais aussi plateforme de partage, le Shaper Origin propose des plans d’objets uploadés par des designers et chaque utilisateur peut enrichir cette base. Ce qui laisse cependant place à la personnalisation finale…

On aime : La possibilité de créer des meubles et objets avec des matériaux locaux.

Ça nous inspire : Les grands designers pourraient mettre à disposition leurs plans et ainsi rendre accessibles et customisables des pièces de créateurs.

#diy #ar #accessibility #customization

En savoir plus : https://shapertools.com/