Louer les robes de sa voisine grâce à une application collaborative

curtsy.png

Lorsque l’on est étudiante et investie dans la vie associative de son université, l’achat de robes constitue alors une véritable investissement. Une des dernières start-up sélectionnée par Y Combinator, Curtsy leur propose de soulager leur porte-monnaie en leur offrant un service de location de robes de particulier à particulier. Le concept de Curtsy est né de l’imagination d’une membre d’une sororité de l’Université de Mississipi. En effet, faire partie de ces organisations étudiantes nécessite une garde-robe conséquente, à cause des nombreux événements officiels auxquels les étudiantes doivent participer. Pourquoi ne pas rentabiliser son placard en louant aux autres étudiantes de son campus ses robes déjà portées?

Ciblant un public principalement féminin et étudiant, le service fonctionne sur la proximité entre celles qui proposent leurs robes et celles qui les louent. Il est possible de repérer une robe sur l’application, d’aller l’essayer chez sa voisine de dortoir et de la porter le soir même.

Seulement trois mois après son lancement, le service a incité plus de 3 000 membres à s’enregistrer sur l’application ; plus de 1 800 annonces de robes ont été postées et la start-up a connu une croissance de 30% par semaine tout au cours du semestre passé. Poursuivant une stratégie ultra locale, il est prévu que Curtsy s’étende sur les principaux campus universitaires du Sud des États-Unis, d’ici la fin de l’année 2016.

On aime : l’approche ultra locale pour résoudre un problème spécifique : ici à l'échelle d'un campus américain Ça nous inspire : des services pensés pour fonctionner grâce à la proximité entre leurs utilisateurs et recréant du lien social

#local #community #loan

En savoir plus blog.curtsyapp.com