Porter un bandeau connecté pour mieux dormir

blog_bandeau.jpg

Dormir est un des premiers besoins physiologiques de l’être humain: or, nos trains de vie modernes, le stress au travail et notre utilisation massive d’écrans influent plus que jamais la qualité de nos nuits. Alors que les troubles du sommeil concernent 1 Français sur 3 (enquête INSV, 2009), le bandeau connecté développé par la start-up Rythm vous permet de mieux dormir, sans les effets secondaires des somnifères. De nombreux objets connectés permettent aujourd’hui d’analyser notre sommeil : il est devenu possible et accessible à l’utilisateur lambda de connaître en détails son rythme cardiaque, ses mouvements, sa température corporelle… Mais ce que propose le bandeau Dreem va bien au-delà d’un traqueur de sommeil. À la croisée des objets connectés et de la neuroscience : Dreem mesure votre activité cérébrale durant votre sommeil, est capable de détecter vos phases de sommeil profond et surtout de les optimiser.

Pour cela, il transmet des bruits roses qui stimulent votre sommeil et sont transmis par conduction osseuse, inaudibles par ceux qui entourent l’utilisateur du casque. Il permet également de réveiller le dormeur en douceur. D’autre part, contrairement à la majorité des objets connectés du marché, le bandeau ne reste pas connecté à l’application smartphone durant la nuit afin d’éviter l’émission d’ondes Wi-Fi ou Bluetooth. ll suffit de le connecter le matin à son lever pour accéder à nos données.

Dreem vient proposer une nouvelle alternative pour ceux ayant des troubles du sommeil, un problème jusqu’ici préempté par l’industrie pharmaceutique. Il permettrait également d’optimiser les heures de sommeil de ceux ne dormant que peu la nuit, afin de leur offrir un sommeil plus réparateur.

On aime : l'objet connecté réellement utile à son utilisateur - qui va au delà du gadget techno

#healthtech #wellness #sleep #iot

En savoir plus rythm.co/fr