Innovation

Les 6 clés d’une meilleure efficacité.

Les entreprises n’ont jamais eu autant besoin d’innover.
Innover concrètement, avec des conséquences mesurables pour l’entreprise.
Ce qui n’est pas toujours le cas.
Alors, comment faire pour que l’innovation dépasse le stade de la louable intention ?

Voici les 6 clés qui, selon nous, peuvent vous permettre d’être réellement efficaces.

1. Cadrer et problématiser

Cette première étape est essentielle pour fixer un cap à la démarche.
Elle permet de formuler le vrai problème à résoudre (ou l’opportunité à saisir), en éliminant les a priori et croyances qui peuvent le dénaturer. Comment ?

  • En prenant du recul, en multipliant les points de vue, en échangeant et en écoutant avant de recentrer le sujet.
  • En interviewant les parties-prenantes, les cadres dirigeants, des experts.
  • En ouvrant le raisonnement à des talents qui ne sont pas familiers du sujet.

Supper fonctionne comme un assemblage de compétences dans le domaine de l’analyse marketing stratégique, du positionnement clients et des services développés pour les clients, associés aux produits. Supper nous a aidé à poser un cadre à ces réflexions, à trouver ce positionnement et à le mettre en œuvre en priorisant.

— Eric Ducournau, Directeur Général – Groupe Pierre Fabre

2. Privilégier une inspiration exogène

Pour innover, il faut aller chercher de l’inspiration de manière innovante. C’est logique.
Éviter de bâtir ses raisonnements à partir de ce que l’on a, de ce qu’on sait, de ce qui nous semble évident.
Démarrer sans a priori et avec beaucoup d’humilité.

  • Faire rentrer un souffle nouveau : des clients, des prospects, des experts, des benchmarks inspirants multi-marchés.
  • Mixer les sources, ethnologiques ou datas.
  • Explorer des méthodes innovantes, comme la Nouvelle Ethnologie Digitale, qui permet de réunir des groupes cibles sur les réseaux sociaux pour des échanges dans la durée.

Pour approfondir, découvrez ici notre article « Créer des entreprises sans a priori pour innover ».

La prise en compte et l’écoute du client qu’il soit top management, collaborateur, ou client externe, renforcées par une approche ethnographique, sont des éléments clefs de l’accompagnement de Supper.

— Guillaume Dolbeau, Digital Innovation & Offer Director – Saur

3. Développer la notoriété du projet en interne

Il est impossible d’innover efficacement sans adhésion interne.
Avant, pendant et après, le projet doit être expliqué.
Son but et son agenda doivent être partagés avec un nombre croissant de contributeurs, d’acteurs, d’ambassadeurs…

Un projet est un produit comme un autre. Il doit être « packagé » et diffusé en interne pour créer de la curiosité, de l’engouement, de l’adhésion.

Supper a accompagné PRIMAGAZ dans sa démarche d’innovation. La création d’un challenge d’Innovation Collaborative a, par exemple, permis d’embarquer et de motiver l’ensemble des salariés. Le but ? Améliorer la vie de leurs clients en imaginant de nouveaux services utiles au quotidien.

4. Garder le cap

Le cadrage donne le cap, mais c’est l’équipe projet qui va permettre de le tenir.
Sa composition est donc clef : privilégiez une équipe compacte, engagée et multidisciplinaire.
D’autre part, si la méthode est importante, elle n’est qu’un moyen.
Elle ne doit pas passer avant l’objectif.
Ce sont les enjeux et les clés de succès qui doivent focaliser l’attention permanente de chacun.

Une très bonne complémentarité et coordination entre les différentes expertises proposées (stratégie, études, design de services, contenus…) qui permet de donner de la cohérence aux approches lorsqu’elles sont multifactorielles.
Cette coordination pousse à donner la même cohérence aux approches transverses internes : un ‘change management’ que SUPPER suscite et peut accompagner.

— Arnaud Camus, Responsable Marketing & Communication – Hennessy

5. Générer de l’enthousiasme

Les organisations sont souvent entravées par leurs contraintes, leur culture et leurs systèmes.
Il faut donc une bonne dose d’enthousiasme et d’ouverture d’esprit pour faire bouger les lignes.
Elle doit être nourrie tout au long du projet.

Les équipes Supper sont des partenaires vivants, avec de l’émotion et de la conviction, qui se sont impliqués dans notre entreprise comme si c’était leur propre entreprise. Ce qui a généré un échange passionnant et constructif avec nos équipes.

— Christophe Buée, Chairman – Winback

6. Prouver et mesurer avant de déployer et d’investir

Innover, c’est être ouvert et créatif. Mais pas sans filet de sécurité.
L’analytique, la rigueur et le rationnel permettent de limiter les risques avant un déploiement.

Expérimenter permet d’optimiser l’efficacité des idées à potentiel,
et d’éliminer rapidement celles qui ne rencontrent pas d’adhésion : « fail, but fail fast ».

 

Pour en savoir plus sur notre culture du « faire », c’est par ici.

Itération : quand vos clients vous font gagner du temps

Immersion avec vos clients

 

Chez Supper, nous imaginons des solutions en fonction des aspirations et irritants réels des clients de nos clients. Ainsi, nous nous immergeons avec eux dès le début du process.
C’est la première phase de « design thinking », menée avec nos ethnologues.
Un préalable indispensable au succès du « design doing ».

Co-création avec vos équipes

 

Ensuite, la phase d’idéation nous permet d’imaginer des solutions concrètes et innovantes pour répondre aux opportunités identifiées.
Notre intervention pourrait s’arrêter là. Avec une belle liste de concepts.
Mais le risque est connu : les powerpoints sont des cimetières à grandes idées.

Expérimentations avec vos clients

 

Nous retournons donc au contact des clients de nos clients. Prototypage, test d’adhésion, test d’usage… Grâce à ce processus itératif, nous pouvons éliminer très rapidement les idées qui ne rencontrent pas leur public. Nous le faisons vite, pour réduire au maximum les pertes d’énergie, de temps et d’argent. Et nous affinons les idées plébiscitées. Nous les travaillons jusqu’à ce qu’elles soient parfaitement optimisées pour entrer dans un process industriel.

Cette approche itérative, coopérative et pragmatique nous permet d’accélérer la mise sur le marché, tout en limitant au maximum les risques.

Le mot de l’expert

Supper Lab est un accélérateur d’innovation intégré au sein de Supper.
Il a pour vocation de réunir les conditions techniques, méthodologiques et économiques pour prototyper, tester et déployer les services et expériences issus de la phase d’idéation.

Sébastien Munier | Head of Supper Lab
Si vous pensez qu’il est temps d’innover concrètement et efficacement, nous serions heureux de partager un café avec vous. Nous vous présenterons nos projets récents les plus en phase avec vos besoins.
GARCON.FLORENCE

Florence Garçon

florence.garcon@supper.paris

+33 6 73 48 12 61


DESANGLES.PIERRE

Pierre Désangles

pierre.desangles@supper.paris

+ 33 6 61 87 00 00


Quelques définitions :

C’est la science de l’autre ou des autres, le langage (logos) des communautés (ethnos)
Cette science humaine s’intéresse au monde. Elle décrit ainsi l’altérité dans ses propres groupes sociaux homogènes. Elle permet la compréhension d’un individu parmi ses pairs, au sein de ses communautés d’appartenance.

Les missions de la NED s’articulent autour de trois piliers : observer, converser, mesurer.
Elle collecte des matériaux sur des groupes sociaux homogènes et entre en observation, puis en conversation dans une approche immersive, via des groupes dédiés ou spécialisés sur les réseaux sociaux. Son objectif est d’investiguer là où les gens échangent naturellement, dans une approche d’ultra-proximité authentique.
Différentes actions peuvent être demandées aux participants (par exemple le nombre de visites de points de vente, les rapports d’étonnement, l’utilisation de leur smartphone dans le cadre de l’usage d’un service etc…).
En étant ludique et engageante, elle permet une liberté de parole totale et assure d’obtenir le maximum d’informations et d’insights clients.

La phase d’idéation consiste à produire de nouvelles idées, à les concevoir et à les concrétiser par des prototypes. Elle intervient après la phase d’immersion terrain, pour proposer de nouvelles solutions en phase avec les besoins et usages des utilisateurs finaux.

Test permettant d’évaluer la compréhension, la perception, l’appétence et la désirabilité des parties prenantes pour chacun des concepts, mis au regard du challenge de la mission.

Co-construire et affiner avec les utilisateurs le parcours optimal de chaque concept et ses modalités au vu d’une implémentation dans l’écosystème de la marque.

  • Valider la compréhension du concept dans un contexte d’usage
  • Co-créer avec les utilisateurs pour optimiser / valider le parcours, modalités et fonctionnalités du prototype
  • Déterminer son utilité et confirmer sa pertinence pour répondre à des besoins (motivations / freins à l’utilisation du service)
  • Confirmer les conditions de réussite

C’est l’ensemble des perceptions et des ressentis d’un utilisateur au cours de ses différents points de contact avec un produit ou un service. L’expérience utilisateur est qualitative et subjective. Elle se mesure principalement par l’usage et la valeur ajoutée du produit et du service, ainsi que par les émotions qu’elle génère.

 

Chez Supper, on intègre l’utilisateur dès le début d’un programme d’innovation pour comprendre ses irritants, ses pain points et ses aspirations. En plaçant la compréhension intime des consommateurs en amont de tout développement, notre méthode permet aux entreprises de gagner en efficacité et en performance.

Ce que nos clients disent de nous

Innovation, Les 6 clés d’une meilleure efficacité

Innovation, Les 6 clés d’une meilleure efficacité

Les entreprises n’ont jamais eu autant besoin d’innover. Innover concrètement, avec des conséquences mesurables pour [...]


Lire la suite
Supper, une Société de Design et d’Innovation : pourquoi « Faire » ?

Supper, une Société de Design et d’Innovation : pourquoi « Faire » ?

C’est beau, un document PowerPoint. C’est encore plus beau quand il se transforme en innovations concrètes et utiles : services, [...]


Lire la suite
Les fondateurs